Opinions › Tribune

« Vous avez pardonné les pires trahisons au nom d’Allah », Abdoulaye Sabre Fadoul au sujet du Maréchal du Tchad

Un an après le décès de l’ancien président tchadien, Idriss Deby Itno, son ministre de la Santé fait un témoignage très émouvant au sujet de son ancien patron. Pour Abdoulaye Sabre Fadoul, le Maréchal du Tchad était bun fervent croyant qui a accompli plusieurs choses hors des viseurs.

« Tout a été écrit sur le brave soldat devenu Maréchal de référence. Tout a été dit, en mal ou en bien, sur le téméraire officier devenu un redoutable homme politique. Votre patriotisme, votre humanisme, votre ouverture d’esprit ont été suffisamment mis en lumière. Nos rapports personnels restent pour le moment de l’ordre de l’intime.

En revanche, peu sont ceux qui connaissent profondément le croyant que vous étiez : Vous ne faisiez rien sans prononcer le nom du Créateur. Vous avez assisté des milliers de pauvres dans le plus grand secret. Vous avez pris en charge les soins des centaines de malades sans publicité. Vous avez pardonné les pires trahisons au nom d’Allah. Vous souffriez en silence chaque fois que vous étiez confronté aux drames de la vie vécus par vos semblables. Vous avez financé sur vos fonds propres la construction ou la réhabilitation de plusieurs édifices religieux. Vous aviez toujours nourri un mépris maîtrisé contre les hypocrites, les lâches et les menteurs. Vous n’aviez jamais caché votre estime et votre respect pudique pour ceux qui vous disaient leurs avis sincères même quand cela ne cadrait pas avec vos attentes. Les hommes de Dieu de toutes les religions ont pu compter sur votre attention et sur votre engagement en faveur de la paix. Votre masque, parfois austère, de Président du Tchad cachait en vérité un cœur pieux et une âme d’une sensibilité hors du commun. Vous avez vécu une belle vie quoique semée de mille et une souffrances, mais vous avez toujours pensé à l’autre vie qui vous attendait. Vous êtes parti, nous vous suivrons tous. Le rappel de la mort est le meilleur aiguilleur de tout homme doué d’intelligence. Vous en étiez un.


Nous prions pour vous depuis la Mosquée du Prophète (psl) pour le repos de votre âme. Qu’Allah vous rétribue à la hauteur de votre bonté et vous accueille dans Son meilleur paradis. Qu’Il inspire les Tchadiens à capitaliser sur ce qu’il y a de positif dans votre immense héritage et à corriger le reste pour faire progresser notre cher pays. Ce Tchad sans vous ne peut se bâtir par le silence complaisant des uns, les postures hypocrites des autres ou l’indifférence coupable de tous. Que Dieu protège nos dirigeants et notre pays de tout mal visible et invisible.

Enfin, en ce moment de douloureux souvenir, j’adresse mes pieuses pensées au PCMT et à vos autres enfants, à votre famille, notamment votre épouse, désormais veuve, Mme Hinda Deby Itno. À Dieu nous appartenons et à Lui nous retournons. »



A SAVOIR

- Les opinions et analyses présentées dans cette rubrique n'engagent que leurs auteurs et nullement la rédaction de Journaldekin.com.

- Journaldekin.com n'est pas responsable des affirmations qui y sont présentées et se réserve le droit de modifier ou de retirer un article qui diffamerait, insulterait ou contreviendrait au respect des libertés publiques.

L’Info en continu
  • Tchad
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 04.09.2020

Tchad : le Lac Iro, une manne d’or pour les populations riveraines

Le lac Iro est l’un des cours d’eaux les plus attrayants du Tchad. Situé dans la ville de Kyabé, la pêche façonne le mode de…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter de www.journaldutchad.com et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut