International › APA

Visite de Biya en Suisse : mise en garde contre une «manifestation violente»

Pas d'image

L’ambassadeur du Cameroun en Suisse, Léonard Henri Bindzi a mis en garde, dans un communiqué reçu mardi à APA, ses compatriotes résidant dans différents pays européens contre «une manifestation violente» qu’ils projettent d’organiser, samedi prochain dans la capitale helvétique, Genève, contre le séjour privé du président Paul Biya dans cette ville.Le couple présidentiel a quitté Yaoundé, la capitale, dimanche en fin de matinée «pour un court séjour privé en Europe», selon la formule consacrée, renouant ainsi avec les déplacements à l’étranger après neuf mois de résidence continue au pays.

Qualifiant la démarche des manifestants de «projet barbare», le diplomate évoque «les risques personnels encourus par les contrevenants à la règlementation en vigueur en Suisse, ainsi que contre les possibles dérapages des actions violentes de saccage envisagées à l’hôtel Intercontinental», où le couple Biya a l’habitude de prendre ses quartiers lors de ses séjours helvétiques.

Par ailleurs, a expliqué Léonard Henri Bindzi, les mouvements de mécontentement des Camerounais contre le chef de l’État «sont l’expression de la haine, de la violence et du tribalisme», des comportements contraires au patriotisme et à l’amour de leur pays d’origine.


Cette réaction du diplomate intervient au lendemain de l’appel à manifester lancé par le groupe dénommé «Brigade anti-sardinards» (BAS), constitué de farouches opposants au régime de Yaoundé résidants en Europe. Ils sont à l’origine de l’«opération cap sur Genève, le 29 juin 2019» qui entend protester «contre la présence du dictateur Paul Biya sur le territoire suisse», au motif qu’il viole les droits de ses compatriotes au Cameroun.

«Le dernier face à face avec Paul Biya commence samedi prochain à Genève. On ne défie pas la BAS», proteste le groupe sur les réseaux sociaux, mettant en outre en ligne des numéros de téléphone de l’hôtel Intercontinental et des ambassades suisses aux fins de perturber le service dans cet établissement et dans les ambassades du Cameroun en Europe.


loading...


À LA UNE
Retour en haut