International › APA

Vers la production de 12 960 tonnes d’huile végétale au Tchad

L’huilerie-savonnerie, une unité de la société cotonnière du Tchad basée à Moundou, chef-lieu de la province du Logone Occidental (sud) entend reprendre sa production d’huile végétale et raffinée la fin de cette année avec 12 960 tonnes, a-t-on appris APA lundi de sources internes à l’entreprise.La campagne cotonnière 2019-2020 a enregistré la production de plus de 80 000 tonnes de graines. Ce résultat concluant permettra à l’huilerie savonnerie de produire 12 960 tonnes d’huile végétale. Cette production équivaut à près de 800 000 bidons de 20 litres d’huile.

Le chef du département Responsabilité sociale et environnementale, Djetené Jacob a expliquè que pour que ces prévisions de production en huile soient réalisées, les techniciens de la CotonTchad misent sur la bonne production du coton.

« La matière première étant les graines du coton, si la campagne se conclut avec succès, le Tchad produira de l’huile végétale de qualité et en grande quantité », a précisé le technicien Djéténé Jacob.

A en croire les techniciens de l’huilerie-savonnerie, la relance de la production d’huile est rendue possible grâce à des techniciens indiens qui ont pu remettre les machines en marche.


Par contre, la savonnerie ne pourra pas encore produire. Sa mise en marche pourrait coûter 500 millions FCFA.

La société cotonnière du Tchad, appelée la CotonTchad Société nouvelle, est détenue, depuis le début de l’année par OLAM, un groupe singapourien qui a repris la grande part de l’Etat tchadien. Depuis, la production cotonnière est augmentée, d’où 200 000 tonnes qui sont attendus de la campagne 2019.


loading...


À LA UNE
Retour en haut