› Santé

Une nouvelle maladie infectieuse découverte au Tchad

Il s’agit de la leishmaniose viscérale. Son existence a été confirmée par les équipes du ministère de la santé publique après une descente sur le terrain. Elle sévit à l’extrême Nord du pays, dans la zone d’orpaillage

En mission depuis quelques jours à l’extrême Nord du pays, les agents du ministère de la santé ont fait état de la présence d’une maladie infectieuse sérieuse qui commence à semer la panique. Son nom est la leishmaniose viscérale encore appelé « Kala-azar ». Elle a été diagnostiquée près de la frontière avec la Lybie, dans une zone d’orpaillage, apprend-on.

Les premiers échantillons ont été prélevés à N’Djamena, auprès des personnes en provenance de la zone touchée. Les patients sont pris en charge dans certains établissements hospitaliers. Un décès a déjà été signalé à l’hôpital de Goz Attor.


Les acteurs du ministère de la santé publique et de la solidarité nationale sont entrain de penser à un plan de riposte pour contenir cette maladie.



L’Info en continu
  • Tchad
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 04.09.2020

Tchad : le Lac Iro, une manne d’or pour les populations riveraines

Le lac Iro est l’un des cours d’eaux les plus attrayants du Tchad. Situé dans la ville de Kyabé, la pêche façonne le mode de…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter de www.journaldutchad.com et recevez gratuitement toute l’actualité

Retour en haut