International › APA

Un opposant équato-guinéen détenu à N’Djaména

Pas d'image

Venu au Tchad pour participer au congrès de l’Union nationale pour le développement et le nouveau (UNDR) de l’ex chef de file de l’opposition, Saleh Kebzabo, qui devrait se tenir à Mongo, à 500 kilomètres de la capitale (centre), l’opposant équato-guinéen, Andres Esono Ondo a été arrêté par les services des renseignements tchadiens, a-t-on appris dimanche de sources sécuritaires.Un officier supérieur de la police tchadienne a confirmé à APA l’arrestation de l’opposant sans donner les raisons de sa mise en détention.

Dans une dépêche de l’AFP, les autorités équato-guinéennes accuseraient l’opposant de s’être rendu au Tchad avec comme « unique objectif d’acquérir des armes, munitions et terroristes pour commettre un coup d’Etat en Guinée Equatoriale avec le financement étranger ».


Pour l’heure, le gouvernement tchadien n’a pas communiqué sur l’arrestation de l’opposant Andres Esono Ondo ni même répondu aux accusations des autorités équato-guinéennes portant sur l’achat d’armes et l’appui de l’étranger.  

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut