International › AFP

Trump fera un discours à Varsovie le 1er septembre, 80 ans après le début de la 2e guerre mondiale

Pas d'image

Le président américain Donald Trump marquera le 80e anniversaire du début de la 2e guerre mondiale par un discours à Varsovie, le dimanche 1er septembre, a annoncé la présidence polonaise.

Interviendront également ses homologues polonais Andrzej Duda et allemand Frank Walter Steinmeier, a indiqué dimanche aux journalistes le chef de cabinet de M. Duda, Krzysztof Szczerski. Ces principales cérémonies se dérouleront à midi dans le centre de Varsovie.

Auparavant, vers 4H40 du matin, l’heure où les premières bombes allemandes étaient tombées sur la Pologne, les présidents Duda et Steinmeier participeront à une cérémonie à Wielun, petite ville du centre du pays, cible de l’armée de l’air d’Hitler, tandis que le Premier ministre Mateusz Morawiecki et le vice-président de la Commission européenne Frans Timmermans seront à Westerplatte, à Gdansk, où une petite garnison polonaise a opposé une résistance héroïque à la Wehrmacht.

Selon M. Szczerski, quelque 40 délégations étrangères sont attendues, dont la moitié seront conduites par des chefs d’Etat.

Le président russe Vladimir Poutine n’a pas été invité. Des responsables polonais ont d’abord expliqué cette décision par l’annexion de la Crimée ukrainienne par la Russie, et ensuite par le choix de M. Duda d’inviter les présidents des pays membres de l’Otan, de l’UE et du Partenariat oriental, la Russie ne faisant partie d’aucune de ces organisations.


Interrogé à ce sujet, M. Szczerski a souligné que la Pologne espérait la venue d’une « délégation russe de haut niveau » à l’occasion du prochain 75e anniversaire de la libération du camp de concentration nazi allemand d’Auschwitz, le 27 janvier. M. Poutine a assisté aux cérémonies du 60e anniversaire en 2005, mais n’a pas été invité à celles du 70e, en 2015, après l’annexion de la Crimée.

La visite officielle de M. Trump en Pologne commencera lundi 2 septembre et ne durera que quelques heures, le temps d’un tête à tête avec M. Duda, de conversations bilatérales et d’un déjeuner. « Quelques documents » portant notamment sur la coopération dans le domaine militaire et dans celui de l’énergie devraient être signés à cette occasion, a dit M. Szczerski, sans autre précision.

M. Trump, qui quittera la Pologne lundi 2 septembre en début d’après-midi, devrait rencontrer aussi le Premier ministre Morawiecki.

loading...


À LA UNE
Retour en haut