Eco et Business › L'Eco en +

Transport : Ethiopian Airline veut doubler sa flotte

La compagnie veut atteindre cet objectif dans les sept prochaines années. Elle entend ainsi renforcer sa présence sur le marché africain.

 

La compagnie aérienne nationale d’Ethiopie, Ethiopian Airlines (ET), a annoncé dimanche qu’elle projetait de doubler sa flotte en atteignant un total de 200 appareils dans les sept prochaines années. Busera Awol, directeur commercial d’ET, a déclaré à Xinhua que ce projet ambitieux faisait partie de la stratégie de la compagnie pour conserver sa place de leader parmi les compagnies aériennes africaines.


« Au début du mois, ET a célébré la réception de son centième appareil. Elle prévoit d’en acquérir 19 de plus au cours des dix prochains mois, car elle aspire à conserver son statut de compagnie aérienne la plus prospère d’Afrique », a-t-il affirmé. Le 10 juin, la compagnie a également fêté l’ouverture de sa 112e ligne aérienne, qui relie l’Ethiopie à Chicago, la troisième plus grande ville des Etats-Unis, et prévoit d’ajouter encore une demi-douzaine de destinations à son catalogue au second semestre 2018. L’acquisition de nouveaux appareils est en conséquence devenue une priorité urgente, a-t-il expliqué.

« Au cours du second semestre 2018, ET projette d’élargir de manière significative son réseau de destinations mondiales, en ouvrant une liaison avec la ville espagnole de Barcelone, ainsi qu’avec Jakarta, la capitale indonésienne, Istanbul, la plus grande ville de Turquie, Moscou, la capitale russe, et Shenzhen, dans le sud de la Chine », a-t-il ajouté. Ethiopian Airline envisage également de renforcer dans les prochains mois sa présence sur le marché du transport aérien en Afrique, en ouvrant des liaisons vers plusieurs importants centres du continent, comme Conakry en Guinée, N’Djamena au Tchad, Malabo en Guinée équatoriale, Maputo au Mozambique et Lusaka en Zambie.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut