Eco et Business › Finance

Tchad : vers une amélioration du recouvrement des impôts

Le ministre des Finances et du Budget a procédé le 04 décembre dernier, au lancement d’un projet de mobilisation et de gestion des recettes fiscales et douanières.

 

Le Tchad veut améliorer le recouvrement et la gestion des recettes fiscales et douanières. Avec le concours de la Banque Mondiale, le pays a mis sur pied un projet de mobilisation et de gestion des ressources intérieures. Ce projet s’étendra sur cinq ans et coutera la somme de 35 milliards Francs CFA.

Ce projet a pour but d’améliorer le recouvrement et la gestion des recettes fiscales et douanières et de renforcer les capacités institutionnelles de mobilisation des recettes et de contrôle dans les ministères clés.

Le représentant de la Banque mondiale au Tchad, François Nankobogo, espère « que le positionnement de ce projet contribuera positivement à la dynamique déjà enclenchée par le gouvernement tchadien dans le cadre de la mobilisation et de l’amélioration des ressources nationales ».

Pour Allali Mahamat Abakar, « le projet s’inscrit dans un contexte difficile et tombe à point nommé pour nous aider à tendre vers une optimisation de la mobilisation des ressources ».

Aussi, la Banque Mondiale encourage « l’ensemble des partenaires au développement à mutualiser les efforts et les ressources tant humaines que financières dans un objectif d’optimiser les résultats ».


 

 

.

 

 

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut