Politique › Actualité

Tchad : vers la mise en œuvre du MAEP

La cérémonie de présentation du rapport du Mécanisme Africain d’Evaluation par les pairs (MAEP a eu lieu le 21 juin à N’Djaména.

 

Le Chef de l’Etat Idriss Deby Itno, par ailleurs Président du forum des Chefs d’Etat et de gouvernement des pays membres du Mécanisme Africain d’Evaluation par les pairs (MAEP) a présidé hier à N’Djaména, la cérémonie de présentation publique du rapport du MAEP sur le Tchad et lancé officiellement la phase de mise en œuvre du plan national d’action.

Le MAEP est un instrument auquel les Etats membres de l’Union Africaine (UA) adhèrent volontairement en tant que mécanisme d’auto-évaluation de la bonne gouvernance. La présentation publique du rapport du MAEP sur le Tchad et le lancement de la phase de mise en œuvre du plan national d’action font suite à la réunion statutaire de cette institution panafricaine qui se tient ici à N’Djaména.

Plantant le décor de la cérémonie, le président de la Commission nationale de gouvernance, M. Bannaneh Ehnenk a remercié le Chef de l’Etat Idriss Deby Itno pour son appui constant à l’endroit du MAEP. Il a ensuite remercié les 37 pays membres qui ont fait le déplacement du Tchad pour contribuer au développement du MAEP.

Le point focal du MAEP-Tchad, M. Khayar Oumar Deffalah, a, pour sa part  remercié le Chef de l’Etat de l’avoir confié cette noble mission et salué la présence des panélistes, membres du gouvernement, commissaires et secrétaires exécutifs nationaux de gouvernance des pays membres du MAEP.

Le Directeur Général du secrétariat du MAEP continental, Pr.  Edward Maloka, a, dans son speech exprimé sa gratitude au Président de la République Idriss Deby Itno avant de préciser que sous sa présidence, le MAEP vient de boucler son rapport.


Pour Pr. Abou Manga, membre du panel en charge d’évaluation du Tchad,  les conclusions du rapport prennent en compte les différentes questions d’ordre politique, démocratique, économique, sociale et de promotion du genre. Il a salué ensuite l’engagement du Chef de l’Etat en faveur du MAEP et sa volonté d’inscrire la bonne gouvernance au cœur  des affaires de son pays. Pr. Abou Manga note également la faiblesse dans le processus électoral et la violence faite aux femmes et salue la révision de la constitution du Tchad au profit de la femme et de la jeunesse et la réforme institutionnelle pour une gestion saine des finances publiques. Il a par la suite procédé à la remise du rapport du MAEP sur le Tchad au Président de la République Idriss Deby Itno.

Le Chef de l’Etat Idriss Deby Itno, par ailleurs Président du forum des chefs d’Etat et de gouvernement des pays membres du MAEP a au nom du peuple et du gouvernement tchadiens, souhaité la bienvenue aux illustres invités qui ont fait le déplacement de N’Djamena.

Pour le Président de la République, la présentation du rapport du MAEP sur le Tchad suivi du lancement de la phase de mise en œuvre du Plan National d’Action est une heureuse perspective pour notre pays qui vit les premiers mois de la 4ème République.

En ce qui concerne la pleine participation des femmes dans la prise des décisions, le Chef de l’Etat souligne qu’en matière de genre, notre nation a franchi un palier de taille avec la signature de l’ordonnance instituant la parité progressive dans les fonctions électives et nominatives. « Ce postulat nous a aussi conduit à inscrire la question de la jeunesse, au centre de notre politique de valorisation du capital humain » a-t-il déclaré.

Le Président de la République Idriss Deby Itno a lancé solennellement la phase de mise en œuvre du Plan National d’Action contenu dans le Rapport du MAEP sur le Tchad avant de clore la cérémonie.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut