Société › Faits divers

Tchad : une jeune fille de 22 ans passe aux aveux après l’avortement

Une fille de 22 ans avorte et enterre le fœtus
Dans la Tandjilé, une jeune fille de 22 ans a avorté et enterré le fœtus

Une jeune fille de 22 ans a avorté et enterré le fœtus à Doumougou dans la Tandjilé. Interpellée par les éléments de la brigade, elle passe aux aveux. L’avorteur serait une récidiviste informe le chef de brigade

 

Elle est actuellement en garde à vue à la brigade de recherche de Laï. La jeune fille de 22 ans évoque les effets de la sorcellerie pour justifier son avortement. Les faits se déroulent à Doumougou dans le canton Soumraye. Une jeune fille a volontairement avorté et enterré le fœtus. Elle est passée aux aveux après des interrogations à la brigade de la Tandjilé. Elle croyait que personne n’était au courant du forfait. Jusqu’à ce que les éléments de la gendarmerie débarquent à son domicile. Elle  laisse entendre que ce sont les mauvais esprits qui l’ont poussé à poser cet acte. Elle ajoute que l’auteur de la grossesse a fui.


« Celui qui m’a enceinté a fui. J’ai eu peur parce que mon père est mort. Après quelque temps, j’ai avorté. C’est une grossesse de trois à quatre mois. L’auteur de cette grossesse serait vers Koudalwa. Personne au village ne savait que j’ai avorté. Peut-être que quelques personnes étaient au courant. Un matin, les gendarmes sont venus me prendre. Je regrette mon acte. Ce seraient des mauvais esprits qui m’ont emmené à le faire », a-t-elle confié à nos confrères de la radio Arc-en-ciel

Or le chef de brigade apprend que c’est une récidiviste. Il n’est pas à son premier avortement. Aussi fait-il savoir que la grossesse était déjà visible.  « C’est une grossesse de 5 à 6 mois. Elle était enceinte mais nous ne savions pas quand et comment elle a mis au monde. C’est ainsi que nous avions mené des renseignements et elle a fini par nous montrer là où elle a enterré son fœtus », explique l’officier à Arc-en-ciel.



L’Info en continu
  • Tchad
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 04.09.2020

Tchad : le Lac Iro, une manne d’or pour les populations riveraines

Le lac Iro est l’un des cours d’eaux les plus attrayants du Tchad. Situé dans la ville de Kyabé, la pêche façonne le mode de…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter de www.journaldutchad.com et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut