› Société

Tchad : un policier radié des effectifs pour avoir tiré sur un manifestant

Pour avoir tiré à bout portant sur un manifestant le 08 mai 2021, un policier a été radié de la police. L’information a été confirmée le 18 mai 2021, par le porte-parole du gouvernement

Dans l’une de ces communications cette semaine, le ministre de la Communication, porte-parole du gouvernement, Abderamane Khoulamallah, a fait savoir le policier accusé d’avoir tiré sur un manifestant lors des marches initiées par la plateforme Wakit Tama a été radié des effectifs de la police tchadienne. « Le policier qui avait de façon tout à fait inadmissible tiré sur un manifestant a été radié des effectifs de la police par décret », indique-t-il.

Après avoir reçu la balle dans la foulée le 08 mai 2021 à l’espace FestAfrica, la victime, le nommé Eric Allaramadji Kondol avait succombé aux blessures quelques temps après. Il a été inhumé à N’Djamena.  Celui-ci manifestait auprès du mouvement de revendication Wakit Tama, pour demander la dissolution du Conseil militaire de transition, exiger le retour à l’ordre constitutionnel et s’opposer à l’ingérence de la France dans les affaires du Tchad.


L’information a été reprise et confirmé sur le site de la présidence de la république du Tchad.



L’Info en continu
  • Tchad
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 04.09.2020

Tchad : le Lac Iro, une manne d’or pour les populations riveraines

Le lac Iro est l’un des cours d’eaux les plus attrayants du Tchad. Situé dans la ville de Kyabé, la pêche façonne le mode de…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter de www.journaldutchad.com et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut