Société › Faits divers

Tchad : un homme assassiné par des inconnus

Un fonctionnaire assassiné par des personnes non identifiées à N'Djamena.

Tapohol Sahal Haoussou Crios, coordonnateur du Parti pour le rassemblement et l’équité au Tchad dans la zone Sud-Ouest, a été assassiné dans la nuit du 28 janvier par des personnes encore non identifiées.

L’annonce de sa mort a été faite par le président national du Parti pour le rassemblement et l’équité au Tchad (PRET), Maître Bongoro Théophile, mercredi. Le défunt était un enseignant et  coordonnateur de la zone Sud-Ouest du Parti pour le rassemblement et l’équité au Tchad. Il est mort à N’Djamena suite à un assassinat par des individus non identifiés dans la nuit du 28 janvier 2020 à Gassi, non loin de son domicile.


« Une fois encore, un tchadien est tombé sous les balles de malfrats qui écument nos villes et campagnes. Souvent connus, ces individus sans foi ni loi, agissent au mépris des règles qui gouvernent nos vies en société face à un Etat qui s’illustre plus par toute sorte d’abus que d’assurer la sécurité de ses citoyens ainsi que de leurs biens », déplore son parti.


loading...


À LA UNE
Retour en haut