Société › Faits divers

Tchad : un enfant de 12 ans meurt égorgé par 3 personnes dont une femme

Le porte-parole de la police nationale, Paul Manga a présenté ce jeudi 19 novembre 2020, 3 présumés assassins d’un enfant de 12 ans . La victime est un jeune vulnérable inscrit dans une école coranique de la capitale

Un groupe de présumés assassins est tombé dans les mailles de la police nationale. Ils sont soupçonnés d’avoir égorgé Hamdan Ali, un enfant un jeune muhadjirine de 12 ans au quartier Diguel Dinguessou le 9 novembre dernier. Les yeux de la victime ont été arrachés, laisse entendre le porte-parole de la police qui ajoute que c’est un « crime crapuleux ».  

La dépouille en cours de décomposition a été retrouvée Achta Igregua Mahamat, la seule femme de l’équipe et chef de de gang. C’est elle qui aurait demandé qu’on retire les yeux. Les deux autres membres de l’équipe sont, Ahmat Hissein Aguid et Mahamat Saleh. Le commissaire de police Paul Manga  fait savoir que c’est le prétendu marabout de la bande, Ahmat Hissein Aguid qui aurait égorgé le petit.


Le porte-parole de la police précise que ces arrestations sont le fruit d’une enquête engagée par la police après réception des premières informations.

Le 9ème substitut du procureur, Wambel Assoucia Ngueli de procéder immédiatement aux auditions afin que les mis en cause soient déférés au parquet.



L’Info en continu
  • Tchad
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 04.09.2020

Tchad : le Lac Iro, une manne d’or pour les populations riveraines

Le lac Iro est l’un des cours d’eaux les plus attrayants du Tchad. Situé dans la ville de Kyabé, la pêche façonne le mode de…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter de www.journaldutchad.com et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut