Politique › Actualité

Tchad : un bataillon déployé à la frontière avec le Cameroun

Depuis hier 06 janvier, le 42e bataillon a pris position dans la zone 9 à Lamé. Il sera question pour ses militaires de sécuriser la frontière avec le Cameroun.

 

Le problème de sécurité occupe une place prépondérante dans l’actualité du Tchad ces derniers temps. Le gouverneur de la province du Mayo-Kebbi Ouest, Wéding Assing Assoué a présidé le 06 janvier dernier, le déploiement du 42ème bataillon de la zone 9 à Lamé. En effet, cette zone frontalière avec le Cameroun est sujette à des fréquents enlèvements de personne cotre rançon.

Il sera donc question pour les hommes de ce bataillon d’éradiquer ce phénomène. Ainsi, pour le gouverneur, Wéding Assing Assoué, ce déploiement représente « aujourd’hui le rempart de la population. Vous avez la responsabilité d’assurer sa sécurité avec les moyens dont vous disposez en mettant hors d’état de nuire les ennemis du développement qui hottent le sommeil à cette population ».


Pour ce faire, le gouverneur du Mayo-Kebbi Ouest recommande aux militaires d’être « vigilants sur le terrain. Vous devez être des protecteurs de cette population et non pas ses oppresseurs ».

Rappelons cependant que le 3 janvier dernier, la province du Mayo Kebbi ouest accueillait son nouveau délégué provincial de la police, Le commissaire de police Wardougou Ahmat. Ce dernier avait reçu comme instruction de son prédécesseur de Tchonbé Juda, de mettre tout en œuvre pour combattre l’insécurité dans cette province et surtout le phénomène d’enlèvements contre rançons.

De plus, il y a seulement deux semaines après la rencontre de mobilisation et de sensibilisation qui a réuni de centaine de personnes dont les chefs de cantons des trois sous-préfectures de Lamé.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut