› Non classé

Tchad-traversées clandestines : la police démantèle

Un groupe d’individus composé d’agents des forces de défense et de sécurité faisait passer frauduleusement des personnes depuis le Cameroun vers le Tchad malgré l’interdiction.

Cinq personnes ont été arrêtées et présentées par la légion n°10 de la gendarmerie à N’Djamena. Elles opéraient grâce à des pirogues.

Le procureur de la République Youssouf Tom a fait part de son indignation, soulignant que les mesures restrictives ont été prises pour protéger les citoyens du risque sanitaire liée à la pandémie de Covid-19.

« Le nombre de cas de Covid-19 au Cameroun est beaucoup plus supérieur à celui du Tchad. Le gouvernement a pris cette décision de fermeture pour l’intérêt de tous les citoyens », a-t-il souligné.


« Des agents chargés de veiller à la sécurité des frontières, qui semble-t-il, pour des espèces sonnantes et trébuchantes, acceptent de faire traverser des gens des frontières voisines vers notre pays. Qu’ils aient à l’esprit que l’article 192 du Code pénal qui réprime la corruption des agents de l’Etat leur sera applicable », a précisé le procureur.

« Ils seront punis d’une peine qui va d’un an à 10 ans de prison. Que chacun se mette sur ses gardes. Il ne faut pas qu’on prenne les choses à la légère pour permettre la propagation de cette maladie », a dit Youssouf Tom.

Le porte-parole de la Gendarmerie nationale, Abakar Abderamane Haggar, a estimé que ce sont des gens qui défient l’autorité de l’Etat.



L’Info en continu
  • Tchad
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 04.09.2020

Tchad : le Lac Iro, une manne d’or pour les populations riveraines

Le lac Iro est l’un des cours d’eaux les plus attrayants du Tchad. Situé dans la ville de Kyabé, la pêche façonne le mode de…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter de www.journaldutchad.com et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut