› Société

Tchad : surpopulation à la prison d’Abéché

Difficiles conditions incarcérales à la prison d'Abéché. This image was taken in an Amnesty International research mission to Chad.

Les conditions d’incarcération étaient donc au cœur d’une mutinerie qui s’est produite ce lundi 07 octobre 2019, dans la prison d’Abéché.

Deux morts et au moins onze blessés, c’est le bilan d’une mutinerie qui a eu lieu le 07 octobre dans la prison d’Abéché. Cette situation serait la conséquence de la surpopulation de cette maison carcérale.

La prison d’Abéché, aujourd’hui abrite plus de 500 détenus en plein centre-ville. Selon un défenseur des droits de l’homme, des cellules conçues pour 40 personnes en accueillent deux fois plus. Le nombre de latrines est insuffisant, les repas peu variés, et certains détenus sont enchaînés alors que la loi l’interdit.


Les conditions d’incarcération pas terribles qui crée des tensions. Certains détenus ne conçoivent pas que certains dossiers avancent plus vite que d’autres. Ils se sont donc mutinés ce lundi, pour protester.


loading...


À LA UNE
Retour en haut