Société › Actualité

Tchad : rupture de registre d’acte de naissance à la mairie d’Abéché

La ville d'Abéché.

Depuis que l’Etat a décrété la gratuité des actes de naissances, la demande est de plus en plus forte mais les cinq cent envoyés à la mairie n’ont pas suffi à enrôler les nouveaux nés.

Des milliers d’enfants d’Abéché dans la province du Ouaddaï attendent n’ont pas d’acte de naissance. Les parents attendent toujours qu’on leurs délivre le « précieux sésame ». Une situation devient inquiétante pour les parents de ces enfants qui doivent aller à l’école d’ici peu.

Ils font des va et vient constamment à la mairie, ces parents, dans l’espoir de finalement de trouver satisfaction. Mais jusqu’ici, la situation n’a pas changé.


À la mairie d’Abéché, la raison avancé est le manque de registre de naissance. « La mairie ne dispose plus d’un seul registre de naissance », a fait savoir le maire de la ville, Mahamat Saleh Ahmat Adam.

« La déclaration de nouveau-né se fait à l’hôpital provincial, les extraits de naissance sont envoyés à l’état civil de la commune mais hélas nous ne disposons pas de registre de naissance pour délivrer les actes de naissance à ces enfants », regrette-t-il. Selon ce dernier, depuis que l’Etat a décrété la gratuité de ce document, la demande se fait de plus en plus. Malheureusement, déplore-t-il, les cinq cents registres de naissance envoyés par le ministère d’Administration du territoire n’ont pas suffi pour enrôler les nouveau-nés d’Abéché. « Un appel est lancé aux autorités centrales et à l’Unicef de nous appuyer », a sonné le maire de la ville.


loading...


À LA UNE
Retour en haut