Société › Actualité

Tchad : la plateforme syndicale indignée après la sortie de la ministre des Postes

Image d'illustration

Le 04 juillet dernier, dans un communiqué de presse, le ministre de la Communication et porte-parole du gouvernement a annoncé la mise en place de la loi 032/PR/2016.

 

Les choses risquent de se corser pour les fonctionnaires en grève. Dans une sortie en début de ce mois, le gouvernement a annoncé la mise en application de la loi 032/PR/2016 du 30 décembre 2016. Celle-ci limite les jours de grèves payés à trois dans la fonction publique. Ainsi seules les grèves de trois jours seront désormais tolérées au-delà de ces trois jours, les manifestants ne seront tout simplement pas énumérer.

Une situation que la plateforme Syndicale revendicative ne comprend pas. En effet en réponse à la sortie du gouvernement, elle a publié un communique de presse le 5 juillet dernier. A travers celle-ci, les grévistes affirment « n’avoir pas signé une trêve sociale avec le gouvernement mais plutôt un accord le 14 mars 2018 pour lequel la plateforme syndicale revendicative a suspendu la grève pour permettre son application », peut-on lire sur tchadinfo. Seulement, le gouvernement n’a pas respecté sa part du contrat. D’où la reprise de la grève.

En outre, les syndicalistes ne comprennent pas la sortie du porte-parole du gouvernement. Notamment le fait qu’elle trouve leurs propositions irréalistes et insoutenables. Alors que ces mêmes propositions ont été validées par le par le ministre de la fonction publique, du travail chargé du dialogue social. « Les travailleurs ne demandent pas une augmentation de salaire moins encore une amélioration quelconque de conditions de travail. Ils réclament rien que leurs salaires qui leur sont injustement extorqués », précise la plateforme.


D’ailleurs cette loi 032 ne peut être évoquée selon la plateforme. Pour celle-ci, elle n’est pas aboutie. Car étant en relecture et suspendue jusqu’à la conclusion des travaux du comité. Et de plus la syndicale « prévient  qu’au cas où l’application de la loi 032 ou la menace de non-paiement de salaire viendrait à être effective, le service minimum dans les hôpitaux sera suspendu et les actions de revendication à la hauteur des provocations seront entreprises ».

 

 



L’Info en continu
  • Tchad
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 04.09.2020

Tchad : le Lac Iro, une manne d’or pour les populations riveraines

Le lac Iro est l’un des cours d’eaux les plus attrayants du Tchad. Situé dans la ville de Kyabé, la pêche façonne le mode de…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter de www.journaldutchad.com et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut