Société › Faits divers

Tchad : quatre femmes dans un groupe de malfrats

Droits réservés.

Un groupe de malfrats constitué de quatre femmes et treize hommes ont été présentés ce mercredi matin à la légion n°10 de Gendarmerie de N’Djamena.

Ils formaient un réseau de voleurs qui revendait du matériel dérobé pour se faire de l’argent. Quatre passeurs outrepassaient la mesure de fermeture des frontières pour faire traverser frauduleusement des personnes.

Ces malfrats ont été présentés ce mercredi en présence du directeur général de la Gendarmerie nationale, Djontan Hounati Marcel et du procureur de la République, Youssouf Tom.

Selon le procureur de la République Youssouf Tom, ces malfrats sont composés en deux groupes, dont l’un qui aidait les usagers à traverser le fleuve pour les faire entrer frauduleusement au Tchad depuis le Cameroun, en complicité avec quelques agents des forces de défense et de sécurité.


L’autre groupe opérait derrière le Gouvernorat et était spécialisé dans le braquage des citoyens, en complicité avec des femmes qui allaient revendre les objets dérobés dans les marchés. Une enquête est ouverte selon le porte-parole de la Gendarmerie nationale, Abakar Abdramane Haggar.

 



L’Info en continu
  • Tchad
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 04.09.2020

Tchad : le Lac Iro, une manne d’or pour les populations riveraines

Le lac Iro est l’un des cours d’eaux les plus attrayants du Tchad. Situé dans la ville de Kyabé, la pêche façonne le mode de…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter de www.journaldutchad.com et recevez gratuitement toute l’actualité

Retour en haut