Politique › Actualité

Tchad : les nouveaux ministres ont prêté serment

Les cinq nouveaux membres du gouvernement ont prêté serment le 20 juin dernier devant la Cour Suprême.

 

La Cour Suprême du Tchad a été délocalisée dans les locaux du Palais Présidentiel ce 20 juin 2018. En effet, les membres du gouvernement qui ont récemment été nommés, ont prêté serment dans l’après-midi de ce jour. Et bien sur la cérémonie s’est déroulée en présence du Président tchadien Idriss Deby. Surtout que quatre de ses proches collaborateurs devaient également être soumis à l’exercice.

Débout, la main levée, les Livres Saints posés en face, le tout devant la Cour suprême et le Chef de l’Etat, ils prennent Dieu à témoin de la vérité de ce qu’ils affirment et de la sincérité de la promesse qu’ils font. Cet acte solennel,  est rendu obligatoire aux hauts fonctionnaires par la nouvelle constitution avant leur entrée en fonction. Tour à tour, suivant l’ordre protocolaire et selon la croyance de chacun, les cinq nouveaux  membres de l’équipe gouvernementale ont  prononcé la formule consacrée.

Les mêmes propos et gestes, suivant le même principe du  Ministre David Houdeïngar ont été repris par les Ministres Adberamane Mouctar Mahamat, Ali Mbodou Mboudoumi, Achta Saleh Damane, Allali Mahamat Abakar et Hissein Tahir Sougoumi. Tous, ont satisfaits à cette exigence. L’un après l’autre, les 6 nouveaux ministres ont signé la charte déontologique, dont un exemplaire est remis au Chef de l’Etat et l’autre à la Cour suprême.


Les nouveaux textes découlant de l’instauration de la 4ème République font également obligation aux fonctionnaires occupants de grands postes au cabinet du Chef de l’Etat de jurer. C’est chose faite ce 20 juin 2018, par le Ministre d’Etat, Ministre Secrétaire Général de la Présidence de la République Kalzeubet Payimi Deubet suivi aussitôt par son adjoint le Ministre Mahamat Annadif Youssouf.  Le même exercice est effectué par la Directrice de cabinet civil du Chef de l’Etat  Mme Banata Tchalet Sow et son adjoint Brahim Mahamat Djamaladine. Tous les récipiendaires sont ainsi renvoyés à l’exercice de leur fonction.   Une responsabilité à la fois noble, importante et délicate, rappelle le Procureur General de la Cour suprême dans ses réquisitions. Mahamat Abderamane les invites à travailler durs pour mériter la confiance placée en eux, par le Président de la République.

 

 


loading...


À LA UNE
Retour en haut