› Culture

Tchad : N’Djamena prépare la 1ère édition de la semaine du rire pour le Festival International de l’Humour

Les responsables du Comité d'organisation du festival international du rire. (c) Droits réservés.

Le comité d’organisation du festival international du rire, la semaine du rire à N’Djamena a annoncé au cours d’une conférence de presse la tenue de ce festival du 21 au 24 mars à N’Djamena.

Placé sous le thème ‘’Ensemble construisons notre cher pays le Tchad’’, le festival international dénommé la semaine du rire se déroulera du 21 au 24 mars 2019 à N’Djamena, capitale du Tchad. Le festival ne sera pas seulement une occasion de se distraire mais un moment pour faire passer des messages forts de conscientisation, de cohésion sociale entre les fils du Tchad. C’est ainsi que durant les quatre jours du festival, des thématiques telles que la paix, la cohabitation pacifique, l’amour de la patrie, la non-violence, le développement socioéconomique seront débattues.

Selon le président du comité d’organisation de ce festival, Charles Badjam, l’intérêt d’un tel événement pour le Tchad est de positionner N’Djamena sur la scène internationale de la culture. Car, dit-il, le Tchad a tristement dominé l’actualité internationale tant par des guerres que par des soubresauts politico-militaires qui ont mis à mal la cohésion sociale.

Avec pour objectif un rendez-vous annuel où des artistes confirmés d’Afrique et les nouveaux talents se confondent, le festival verra la participation des poids lourds de l’humour, tels que Gohou Michel, Mamane, Agalawal, Digbeu Cravate ; et des musiciens du rang de DJ Kerozene, Daphné, Tenor. Et aussi des artistes locaux, Abdoulaye Nderguet, Colonel Dinar, Menodji etc.


Cette première édition est un grand défi pour les Tchadiens. « Nous devons nous mobiliser pour rendre la fête belle et pour que notre cher pays le Tchad et surtout N’Djamena entre dans le concert des capitales de la culture », a invité Charles Badjam. Le festival se déroulera à l’hôtel Radisson Blu, au Palais du 15 janvier et au stade Idriss Mahamat Ouya.

 

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut