Politique › Actualité

Tchad : N’Djamena a désormais sa cartographie électorale

Droits réservés.

La cérémonie de lancement de la cartographie électorale de la capitale tchadienne a eu lieu ce mardi 22 octobre, en présence du délégué général du gouvernement auprès de N’Djamena, Djibrrt Younous.

Le vice-président de la CENI, Mahamat Ahmat Choukou, a lancé officiellement ce mardi la cartographie électorale de la ville de N’Djamena. L’événement a eu lieu en présence du délégué général du gouvernement auprès de N’Djamena, Djibrrt Younous.

Selon le vice-président de la CENI, depuis le recensement biométrique de 2015, le Tchad dispose d’une base de données des centres de recensement (CR) et des lieux de vote (LV).

Cette base de données avait servi lors d’élections présidentielles dans la circonscription électorale qu’est le territoire national, comprenant les ambassades et consulats du Tchad à l’étranger.

Avec l’adoption de la constitution de la 4ème République, l’organisation administrative du territoire national a évolué. De 23 régions, 79 départements et 271 sous-préfectures en 2015, le territoire national est organisé aujourd’hui en 23 provinces, 112 départements et 414 communes.


La mise à jour des données de la cartographie électorale réalisée en 2015 est imperative.

L’opération envisagée consiste en la vérification sur le terrain de l’existence des centres de recensement et des lieux de vote, qui ont été utilisés dans chaque département et dans chaque commune. Elle permettra de recueillir également les recommandations de correction et de demande de nouvelles créations de centres de recensement et de lieux de vote.

L’objectif de la mission est de réaliser cette mise à jour dans les 10 arrondissements de la ville de N’Djamena.


loading...


À LA UNE
Retour en haut