Santé › Actualité

Tchad : mise sur pied d’un code de déontologie des pharmaciens

Le document a été validé il y a quelques jours à N’Djamena au cours d’un atelier organisé en partenariat avec le Programme des Nations unies pour le développement (PNUD).

 

L’ordre des pharmaciens du Tchad, en partenariat avec le PNUD, a organisé un atelier de validation du futur Code déontologique des pharmaciens, du 16 au 17 novembre 2018 au CEFOD, à N’Djamena. Ce code vise à mettre en place une réglementation pharmaceutique.

Après trois jours d’échanges, les participants à l’atelier ont validé le document référentiel qui doit garantir le respect de la règlementation pharmaceutique en matière de déontologie.

Le président de l’Ordre national des pharmaciens du Tchad, Madjitangue Trahogra, a relevé que : « l’un des piliers du système de santé est constitué par les produits médicaux. Leur disponibilité et leur qualité sont assurés au moyen d’une organisation cohérente et harmonieuse du secteur pharmaceutique ».


Selon lui, « Pour pallier à l’absence de standard éthique pour tout pharmacien exerçant au Tchad, l’Ordre des pharmaciens a élaboré un projet de Code de déontologie des pharmaciens, référentiel indispensable pour garantir l’éthique de la pratique professionnelle ».

La prochaine étape dans la validation de ce code est le ministère de la Santé publique.

 

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut