› Société

Tchad : mise au point sur l’interpellation du DG de la SONACIM

Le directeur général de la Société nationale de ciment (Sonacim) a été interpellé à l’aéroport Hassan Djamous de N’Djamena ce vendredi avec une somme de 650 000 euros, soit plus de 400 millions de Fcfa.

Les faits se sont déroulés cette matinée du vendredi 08 juillet 2022. Les agents de la douane en faction à l’aéroport international Hassan Djamous de N’Djamena ont empêché le directeur général de la SONACIM Elhad Biney Emma, de quitter le pays en direction de l’Egypte. La nouvelle a fortement été relayée sur les réseaux sociaux. Plusieurs médias et internautes ont fait état d’un transfert illicite de devise (650 000 d’euros) vers l’Egypte.

Pour stopper la rumeur, le service de communication de la SONACIM a fait une mise au point. Dans sa version des faits, la société explique que : « c’est une question d’incompréhension qui s’est tournée en rumeurs. » Elle explique que le DG de la SONACIM Elhad Biney Emma et son trésorier s’apprêtaient à se rendre en Égypte pour solder le reliquat de l’achat d’un Groupe électrogène, qui date de deux ans.  D’après le document, « c’est donc une mission officielle autorisée dûment par la hiérarchie pour régler une affaire d’urgence»

La même source précise que : « la SONACIM a acquis ce groupe électrogène depuis 2019 et a même versé la moitié du coût total. Seulement, les vendeurs égyptiens s’impatientent et la date butoir des pénalités du contrat est dans deux semaines. Or les transferts bancaires internationaux se sont compliqués avec les récents scandales financiers qui ont nécessité les contrôles de la COBAC, il est de plus en plus urgent de répondre au délai du contrat avec les partenaires égyptiens ».


La mission conduite par le directeur général a été dépêchée pour : « éviter que la SONACIM perde le groupe électrogène qui est capitale pour son fonctionnement en cette période de grande demande. » le DG a donc eu les autorisations de sa hiérarchie pour le transfert des fonds, contrairement à) ce que disaient  les rumeurs.

« Mais à l’aéroport, malgré que les formalités ont été faites en bonne et due forme, la douane a exigé le paiement de taxes de conversion de devise étrangère. Ce qui est normal mais compte tenu que ces textes n’ont pas été prévus dans le fond, le Directeur Général de la SONACIM et son trésorier ont jugé nécessaire d’annuler la mission pour régler les choses officiellement avant de reprendre le processus d’acquisition de l’engin », relate la SONACIM.



L’Info en continu
  • Tchad
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 31.05.2022

La Centrale électrique de gaz de Moundou

Moundou, la capitale économique du Tchad, s’apprête à dire au revoir aux multiples délestages grâce à l’énergie électrique. La construction de cette nouvelle centrale électrique…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter de www.journaldutchad.com et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut