Santé › Actualité

Tchad : la marche des médecins interdite

Image d'illustration

Celle-ci était prévue pour le 07 aout prochain en protestation contre les nominations de certains responsable au ministère de la santé publique.

 

Le Syndicat de médecins du Tchad (SYMET) est en colère. Ne réussissant pas à se faire comprendre, ils ont décidé de passer au niveau supérieur en initiant une marche le 07 aout prochain. A l’origine de cette colère, la nomination le 06 juillet dernier des responsables au ministère de la santé publique.

Les Ordre National des Médecins du Tchad et des Pharmaciens reprochent à ses nominations le fait de comporter des incongruités. En effet, selon eux on y retrouve des usurpations des titres de docteur en faveur de certaines personnes occupant certains postes et la promotion de personnes étrangères au ministère de la Santé qui ne répondent pas au profil du poste. Mais surtout la nomination Dr. Nambatigué Sainta, décédée en 2017, au poste de sous-directrice de la pharmacopée.

Malgré les sorties pour dénoncé cet état de chose, les nominations ont été maintenu. D’où l’idée d’une marche.  Marche qui vient d’être annulé par le gouvernement. Mais le SYMET ne compte pas se laisser faire. En effet, le syndicat prévoit d’organiser des sit-in devant le ministère de la Santé publique et les 22 gouvernorats des régions du Tchad.


 

 

 

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut