› Politique

Tchad : Mahamat Idriss Deby cherche à savoir pourquoi les 2 projets industriels financés par la BDEAC stagnent

Le Tchad et la BDEAC cherchent à savoir pourquoi les 2 projets industriels stagnent
Le président du CMT et le président de la BDEAC ouvrent le dossier des 2 projets industriels qui tardent

Ce 15 septembre 2021, le président de la BDEAC a été reçu en audience par Mahamat Idriss Deby. Le président du CMT et son hôte ont ouvert les dossiers relatifs au 2 grands projets industriels aux arrêts.

Il s’agit entre autres du Complexe industriel d’exploitation des ruminants à Djermaya et le complexe industriel laitier de Mandalia. Les deux projets n’avancent nullement, souligne la présidence du Tchad. Le Tchad n’a bénéficié d’aucun décaissement de la Banque de Développement des Etats de l’Afrique Centrale (BDEAC).

D’où la rencontre entre le président du CMT et Fortunato-OFA Mbo Nchama, président de l’institution bancaire. Mahamat Idriss Deby veut être édifié sur la position de la banque. Cette institution appelée à financer les projets au Tchad.


Il convient de préciser que le mandat Fortunato-OFA Mbo Nchama, tire à sa fin. Il ne lui reste que six mois à la tête de la BEDEAC. Le président de la junte essayerait de bousculer les lignes avant son départ ? Seul le temps nous dira. Du moins, les deux hommes semblent confiants quant à l’avenir.

 



L’Info en continu
  • Tchad
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 04.09.2020

Tchad : le Lac Iro, une manne d’or pour les populations riveraines

Le lac Iro est l’un des cours d’eaux les plus attrayants du Tchad. Situé dans la ville de Kyabé, la pêche façonne le mode de…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter de www.journaldutchad.com et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut