› Santé

Tchad : l’ordre des pharmaciens précise les modalités de commercialisation d’un médicament

Point de presse de Dr Masna Raksala, président de l'ordre des pharmaciens tchadiens

Le président de l’ordre national des pharmaciens, Dr Masna Raksala approuve la décision visant incinération de faux médicaments. Il a fait une communication le 05 août pour apporter des précisions sur la qualité des produits commercialisables

Au cours d’un point de presse du président de l’ordre des pharmaciens du Tchad, relative à la destruction de faux médicaments, ce dernier a indiqué que les conditions préalables à la mise sur le marché des produits médicamenteux. « Tout produit pharmaceutique pour être commercialisé, doit disposer d’une autorisation de mise sur le marché », note-t-il.  Il a fait savoir que l’autorisation s’obtient : « après une analyse documentaire et un contrôle de qualité en laboratoire », ce qui permet de s’assurer que le médicament est de bonne qualité, ajoute Dr Dr Masna Raksala


Quant aux produits incinérés à Klessoum, il a estimé qu’ils présentaient de risques sanitaires et de sécurité pour la population. Car ils ne répondent pas aux modalités évoquées. « Ce sont des médicament de contrefaçon de qualité inférieure », affirme-t-il.



Bon plan
Publié le 04.09.2020

Tchad : le Lac Iro, une manne d’or pour les populations riveraines

Le lac Iro est l’un des cours d’eaux les plus attrayants du Tchad. Situé dans la ville de Kyabé, la pêche façonne le mode de…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter de www.journaldutchad.com et recevez gratuitement toute l’actualité

Retour en haut