› Eco et Business

Tchad : l’ONAJES finance 36 jeunes de Goz Beida

Le gouvernement compte à travers ce financement d’un montant total de 36 millions de Francs CFA, lutter contre le chômage et la pauvreté dans cette partie du pays.

 

Le ministère de la Promotion des jeunes, des Sports et de l’Emploi, à travers le fond national d’appui à la jeunesse et aux sports (ONAJES) a octroyé des financements à des jeunes formés en entrepreneuriat, à Goz Beida dans la province du Sila. L’objectif est de lutter contre le chômage et la pauvreté.

Au total, ils sont 36 jeunes de la province du Sila à avoir été retenus après une formation en entrepreneuriat. Ils ont reçu un financement d’un montant total de 36 millions de Francs CFA, après avoir signé une convention qui précise les échéances de remboursement.

Les jeunes ont bénéficié d’une session de sensibilisation et d’information sur les mécanismes d’accès aux financements. L’une des bénéficiaires du financement, Aché Hassan, a remercié les autorités pour la création d’une structure œuvrant pour la promotion des jeunes.


Le coordonnateur général adjoint de l’ONAJES, Charfadine Abdelkérim a encouragé les bénéficiaires à tout mettre en œuvre pour la réussite de leurs projets.

Pour sa part, le secrétaire général de la province du Sila, Oumarou Sanda Makachi, a invité les bénéficiaires à respecter les échéances de remboursement. « L’argent c’est un diable, mais soyez le marabout qui saura lutter contre ce diable. Je vous exhorte et je vous recommande à faire bon usage de ce financement », a-t-il déclaré.

Le directeur général adjoint du ministère de la Promotion des jeunes, des Sports et de l’Emploi, a exhorté les parents à jouer le rôle de facilitateur dans la mise en œuvre des projets de leurs enfants.

L’ONAJES octroi de crédits sans taux d’intérêt et finance des activités et projets ainsi que des études susceptibles de faire évoluer la promotion de l’entrepreneuriat des jeunes et le monde sportif au Tchad.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut