› Politique

Tchad : les transporteurs sont prêts à marcher malgré l’interdiction par le gouvernement

Le président des Transformateurs, Succès Masra a demandé aux manifestants de la   »marche pour le peuple » de se mobiliser dans les quartiers pour suivre les consignes du rendez-vous du 06 février prochain

« Oui nous maintenons cette marche du peuple et toutes les actions jusqu’à ce que ça change. Car cette Marche du 06 février à 9h, elle est l’acte 1 et sera suivie d’autres actions pour exiger la Justice, l’Inclusion et l’Alternance en 2021 », déclare Succès Masra. Cette sortie intervient quelques heures après la décision du Le ministre de la sécurité publique et de l’immigration interdisant aux partis politiques et aux organisations de la société civile d’organiser les manifestations public. Le patron des Transformateurs en réplique au membre du gouvernement, donne les  raisons qui lui permettent de maintenir manifestations.

« Nous avions déjà 10 bonnes raisons de marcher et en prenant un acte pour interdire la marche du 06 pendant qu’il est en campagne et veut un 6ème mandat le même jour, M. Déby vient de nous donner une raison additionnelle encore pour marcher.Et nous allons marcher sur tout le territoire et dans la Diaspora », déclare le président Succès Masra.


Il fait savoir que, le premier objectif de cette marche du 06 février : « c’est la Justice ».  « Si  le MPS et Son président peuvent organiser leur congrès et meetings dans le pays et les autres tchadiens majoritaires n’ont pas le droit de marcher pacifiquement, Les deux Tchad que nous ne voulons pas, les voilà. Il faut changer de Président pour ramener un seul Tchad juste pour tous car notre camps c’est le camp du Tchad juste pour chaque Tchadien », s’est-il indigné

Il ajoute que, « si l’inquiétude de Mr Déby et son gouvernement c’est le potentiel trouble à l’ordre public, nous leur rappelons qu’il s’agit de marche et actions pacifiques et que leur devoir à eux c’est assurer la sécurité de tous les citoyens sur tout le territoire national et garantir le droit à la marche pacifique qui est un droit constitutionnel ». « Le Securitocrate » qu’on a vendu aux Tchadiens et au monde serait-il en train d’avouer aussi qu’il est incapable d’assurer la sécurité des Tchadiens qui exercent pacifiquement un droit constitutionnel ? Si tel est le cas, voilà encore une raison additionnelle pour qu’il prenne sa retraite d’ici avril 2021. Il ne pourra pas avoir ce 6ème mandat tout en excluant 80% de la population et installant l’injustice et l’exclusion, conclut le leader des Transformateurs.



L’Info en continu
  • Tchad
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 04.09.2020

Tchad : le Lac Iro, une manne d’or pour les populations riveraines

Le lac Iro est l’un des cours d’eaux les plus attrayants du Tchad. Situé dans la ville de Kyabé, la pêche façonne le mode de…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter de www.journaldutchad.com et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut