Politique › Justice

Tchad : les mineurs arrêtés suite aux manifestations du 20 octobre libérés

L’ordre de mise en liberté des 80 mineurs arrêtés suite aux manifestations du 20 octobre a été signé par le juge pour enfants du tribunal de grande instance.

De centaines de personnes ont été arrêtées suite aux manifestations du 20 octobre 2022, à l’origine d’une cinquantaine de morts et de nombreux blessés. De N’Djamena, ils ont été transférés à la prison de haute sécurité de Koro Toro. D’après la justice, au total 401 personnes ont été interpellées dont les mineurs.

Tous ont été auditionnés au cours d’une audience foraine. Après les interrogations, 80 mineurs ont été ramenés à la maison d’arrêt de Klessoum à N’Djamena pour la suite de la procédure. Finalement, le juge pour enfants a tranché en leur faveur. Il a  signé un ordre de mise en liberté provisoire.


Les conditions d’hébergement de ces enfants sont en train d’être étudiées entre le ministère d’action sociale et des avocats.



L’Info en continu
  • Tchad
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 31.05.2022

La Centrale électrique de gaz de Moundou

Moundou, la capitale économique du Tchad, s’apprête à dire au revoir aux multiples délestages grâce à l’énergie électrique. La construction de cette nouvelle centrale électrique…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter de www.journaldutchad.com et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut