Société › Medias

Tchad : les médias privés annoncent une journée de grève sèche

De façon unanime, un collectif de médias privés du Tchad  décident d’observer une grève sèche, samedi prochain 19 mars 2022. Cette décision fait suite à l’exclusion des journalistes du privé, des pourparlers de Doha.

Les médias privés n’ont pas reçus d’accompagnement de l’Etat, à l’effet de couvrir les pourparlers entre le gouvernement de transition et les responsables de groupes armés à Doha. Cette situation a suscité la colère de plusieurs journalistes et des acteurs de la société civile.

Ainsi, les patrons de presse, l’Union des journalistes tchadiens (UJT), l’Association de presse privée du Tchad(AEPT), l’Union des Radios privées du Tchad (URPT) se sont retrouvés ce 17 mars en assemblée générale extraordinaire pour discuter  de la non-participation à la couverture médiatique des pourparlers entre le gouvernement et les politico-militaires qui se déroulent actuellement à Doha.


A l’issue des échanges, il a été décidé que le samedi 19 janvier 2022 soit décrétée : « journée sans presse ». Cette journée marque la reprise des pourparlers du pré-dialogue entre gouvernement et politico-militaires à Doha.

Les responsables des médias privés ont également décidé de boycotter la rencontre organisée par le ministre de la Communication cet après-midi.



L’Info en continu
  • Tchad
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 31.05.2022

La Centrale électrique de gaz de Moundou

Moundou, la capitale économique du Tchad, s’apprête à dire au revoir aux multiples délestages grâce à l’énergie électrique. La construction de cette nouvelle centrale électrique…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter de www.journaldutchad.com et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut