Politique › Actualité

Tchad : les législatives se tiendront avant fin mars

Dans son discours à la nation le 31 décembre 2019 dernier, Idriss Deby a annoncé que les élections législatives et communales se tiendront avant la fin du premier trimestre 2019.

 

Le Président de la République du Tchad est formel : « l’année 2019 sera marquée par la tenue des élections législatives et communales ». Lors du traditionnel discours de présentation de vœux, lundi dernier, Idriss Deby a laissé voir son intention de voir se tenir ces scrutins avant la fin du premier trimestre.

Et pour cette raison il invite « la nouvelle équipe de la CENI, qui sera mise en place sur une base paritaire, à se mettre résolument au travail pour la tenue de ces importants scrutins avant la fin du premier semestre de l’année nouvelle ».

Conscient des difficultés que traverse le pays, Idriss Deby en a profité  « pour solliciter le concours et la contribution de nos partenaires. Leur appui est plus qu’indispensable dans ce nouveau processus électoral qui nécessite d’importantes ressources financières et logistiques ».

En fait selon l’AFP, le dirigeant tchadien espère obtenir 30 milliards de francs CFA (plus de 45 millions d’euros) auprès de la communauté internationale pour ces élections.


Les dernières législatives avaient eu lieu en 2011. La troisième législature à l’Assemblée aurait dû se terminer le 21 juin 2015, mais une loi constitutionnelle l’avait prolongée.

 

 

 


loading...


À LA UNE
Retour en haut