Société › Education

Tchad : les enseignants vacataires du supérieur grèvent pour dénoncer l’attitude des responsables de leur ministère de tutelle

Grève des enseignants au Tchad, 2016. (c) Droits réservés.

Le compte rendu de l’Assemblée Générale du Collectif National des Enseignants Vacataires du Supérieur (CONEVAS)  a été publié le 09 mars dernier. Il y est reproché à ces responsables, le fait de rester indifférent face aux revendications des enseignants vacataires.

En effet, les enseignants vacataires du supérieur ont fustigé le comportement non coopératif, méprisant et orgueilleux des responsables en charge de l’Enseignement supérieur.

Ainsi, face à ces comportements, les enseignants vacataires ont à l’unanimité, décidé d’arrêter toutes les activités académiques confiées aux vacataires. Il s’agit des cours, travaux dirigés, travaux pratiques, corrections des copies, jury, encadrements des mémoires, etc. Et ce,  à compter de ce lundi 11 jusqu’au lundi 25 mars, dans toutes les Universités et Instituts d’enseignement public du Tchad.


A l’expiration de cette grève de deux semaines, les enseignants vacataires  » se verront dans l’obligation d’entrer en grève sèche et illimitée avec d’autres actions de grandes envergures et tiennent pour seuls responsables les autorités en charge de l’enseignement supérieur « , peut-on lire.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut