Eco et Business › Finance

Tchad : les effets de la covid-19 sur le calendrier budgétaire

La pandémie de la covid-19 a changé l’ordre des choses au Tchad et entraîné la modification du calendrier budgétaire par le gouvernement. Ce pour faire face aux effets de la maladie

Le ministre des finances et du budget, Tahir Hamid Nguilin a présenté ce 25 août, les efforts entrepris par le gouvernement pour faire face à la pandémie à coronavirus. Il explique que la pandémie a eu des incidences économiques directes sur le budget du pays, son département a débloqué des fonds pour plusieurs raisons.

Il a procédé aux payements du capital décès au profit des ayants droits, des agents civils et militaires décédés, ainsi que les accessoires des primes de retraite et des services rendus pour les retraités. Des frais médicaux à hauteur de 5 milliards ont été débloqués pour les frais médicaux pour les militaires blessés. La somme de 25 milliards a été déchargée dans le cadre de la sécurité sociale et au soutien au plus vulnérables, plus les allocations budgétaires traditionnelles dont 5 milliards par le Trésor public.

Le gouvernement sous instruction du président de la république, Idriss Deby Itno a procédé au recrutement de 1638 agents de santé dans la fonction publique. Des primes spéciales aux personnels de santé mobilisés dans la lutte contre la Covid-19.


Les prises en charge des factures d’eau pour une période de 6 mois et et 3 mois pour l’électricité ont également été adoptées au profit des ménages sur toute l’étendue du territoire. Ainsi que l’exonération des droits de douane et taxes sur tous les produits et matériels médicaux entrant dans la lutte contre le coronavirus et les exonérations douanières relatives aux produits de premières nécessités. La réduction de 50% des contributions au titre de l’impôt libératoire et de la patente au frofit de toutes les entreprises et agents immobiliers

Un montant de 30 millions a été mis à disposition pour la mise en place du fonds pour l’entrepreneuriat des jeunes et des femmes. La mise en payement les crédits aux fournisseurs par la mobilisation de l’épargne tchadienne à hauteur de 110 milliards.

Un accent particulier a également été mis sur la campagne agricole 2020-2021 et l’augmentation des financements déjà prévus dans le budget d’un montant additionnel de 17 milliards, en vue de la distribution de 1000 tracteurs, 5000 chariots, de l’achat et la distribution des kits maraîchères, de l’acquisition  7000 tonnes d’engrais, des semences pluviales et maraîchères et du recrutement de 300 agents d’encadrement supplémentaires.



L’Info en continu
  • Tchad
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 04.09.2020

Tchad : le Lac Iro, une manne d’or pour les populations riveraines

Le lac Iro est l’un des cours d’eaux les plus attrayants du Tchad. Situé dans la ville de Kyabé, la pêche façonne le mode de…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter de www.journaldutchad.com et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut