Eco et Business › Agro-industrie

Tchad : les Dames SAO maintiennent leur engagement dans l’entrepreneuriat par l’agriculture

L’association a choisi de s’investir dans l’agriculture et la micro finance. (c) Droits réservés.

L’association Les dames SAO a organisé son assemblée générale évaluative et élective le dimanche 30 mars 2019, à N’Djamena.

Cette rencontre est combinée au premier anniversaire de ladite association. A l’issue de cette assemblée, le bureau sortant a été reconduit dans ses fonctions pour un an.

Après un an comme association qui fait de la promotion de la femme dans le domaine de l’entrepreneuriat son cheval de bataille, l’association Les dames SAO a fait le bilan de ses activités menées courant 2018, lors de l’assemblée générale organisée le 31 mars 2019.

Au cours de cette rencontre, le bureau sortant a présenté les objectifs que l’association s’est fixés pour l’année dernière et les réalisations qui ont été faites dans ce sens.

Pour Nérobel Ndoubadoum Constance, présidente de ladite association, le bilan est positif même si l’idéal n’est pas encore atteint. « Pour cette première année, le bilan est positif même si nous n’avons pas pu nous procurer des terres cultivables. Nous avons pu aider quelques membres à se lancer dans l’entrepreneuriat », a-t-elle affirmé.


Pour cette première année, l’association a choisi de s’investir dans l’agriculture et la micro finance. L’objectif est de trouver de terrains cultivables, y labourer et vendre les récoltes qui pourront permettre d’accorder de crédits aux femmes pour entreprendre. L’association n’a pas changé de ligne d’action. Même pour 2019, c’est la continuité. L’équipe sortante a été reconduite. L’objectif reste le même, s’investir dans l’agriculture et la microfinance pour lancer la femme dans l’entrepreneuriat.

« Je lance un appel à tous les entrepreneurs agronomes qui peuvent nous aider à avoir des opportunités de formation, une ouverture d’esprit dans la microfinance. Donc toute personne ou ONG qui adhère à notre objectif peut nous aider à évoluer dans ce sens », a exprimé Nérolel Ndoubadoum Constance, présidente reconduite de l’association les Dames SAO.

 

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut