› Société

Tchad : les chefs de cantons du Salamat mettent fin à l’excision

Les chefs traditionnels de la province du Salamat ont signé ce mardi 19 janvier 2021, des engagements d’abandon des pratiques de mutilations génitales féminines et du mariage précoce

Cette action entre dans le cadre de la politique du ministère de la Femme et de la protection de la petite enfance, visant à éradiquer les mutilations génitales féminines dans le Salamat en particulier et dans tout le pays, et également faire la promotion de déclaration de naissance et la scolarisation des enfants. Des comités ont été mis sur pied dans plusieurs villages à cet effet.

L’engagement de sursoir à l’excision dans le Salamat a été signé par les chefs de cantons du Salamat 1, Darsalim, Kibet Angrep, Arabe Rachid et Iyalnas. La délégation du ministère a fait le tour de chaque canton énuméré. Les exciseuses ont confié qu’elles mettent fin aux pratiques de mutilations génitales chez les filles.


Le ministère leur a promis des emplois en guise de compensation, car leur décision est un acte louable dans le cadre de la protection de la reproduction et de la santé.



L’Info en continu
  • Tchad
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 04.09.2020

Tchad : le Lac Iro, une manne d’or pour les populations riveraines

Le lac Iro est l’un des cours d’eaux les plus attrayants du Tchad. Situé dans la ville de Kyabé, la pêche façonne le mode de…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter de www.journaldutchad.com et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut