Sport › Football

Tchad : l’élimination des U23 n’était pas une surprise pour le président de la FTF

Pour Mouctar Mamoud, en deux semaines, on ne peut pas préparer une équipe de foot. Il était l’invité du journal de 20h de Télé Tchad hier 27 novembre.

 

De prime abord concernant la récente défaite des joueurs tchadiens face au Cameroun, lors des qualifications pour la prochaine CAN U23, président de la fédération tchadienne de football, Mouctar Mamoud, pense que « le football n’est pas mathématique. Pour jouer au football, il faut avoir des joueurs compétitifs. Chez nous au Tchad, on joue un peu moins, c’est ce qui fait que pour faire la compétition, c’est un peu difficile ».

Et donc « le Cameroun n’est pas comparable au Tchad en matière de football. C’est deux nations qui évoluent vraiment différemment. Personnellement, je suis fier de la prestation des U23 pour le match retour. En match aller, le Cameroun a aligné plus de 20 joueurs professionnels.  Nous avons pu aligner qu’un joueur professionnel qui joue en Italie. La différence est là ».

De plus, « en deux semaines, on ne peut pas préparer une équipe ». Et quand se sera fait,  le dirigeant du FTF estime qu’ « à ce moment, on aura des joueurs qui seront en jambes et la sélection sera bien faite. Ça dépend aussi de ce qu’on peut faire on niveau de la fédération ou au niveau de l’équipe nationale ».

Les espoirs de Mouctar Mamoud se fondent sur les réalisations déjà palpables. Il a rappelé que le Chef de l’Etat déjà fait construire une dizaines de stades. En outre « Il a créé des caisses pour soutenir le sport ».


Ainsi donc, si les choses ne vont pas bien la faute reviens « à ceux qui ont fait capoter ce projet et fait en sorte qu’aujourd’hui ça ne joue pas. Pour jouer, il faut manger, se soigner, se reposer, jouer sur un terrain. Aujourd’hui, la FIFA est là pour nous faire des pelouses synthétiques très modernes pour jouer mais malheureusement, on continue à piétiner ».

En ce qui concerne le championnat national, Mouctar Mamoud a expliqué : « Au Tchad, nous sommes dans un pays vaste. Avec les infrastructures, c’est difficile. Dans tout ça, il n’y a pas d’équipes qui sont soutenues. Les équipes qui ont été soutenues par le passé ne le sont plus, les sponsors ont reculés. La FIFA nous a aidés, toujours aidé à forger ce championnat national. Nous allons continuer ».

Il poursuit en disant que « la FIFA a mis tous les moyens, beaucoup de moyens pour le transport, des équipements, des pelouses qui coutent chers. Moundou est fini, Abéché dans quelques mois. Le centre est là, on peut accueillir 100 joueurs. La pelouse est là dans ce centre qui n’est pas fonctionnel à temps plein. Aujourd’hui nous avons commencé à la base. Dans tous les pays ils ont des centres pour faire des regroupements. La FIFA continue à nous aider à jouer ces championnats. Elle a promis à nous aider à faire ce genre transports. Notre équipe senior est sanctionnée mais on continue à jouer avec les U23 ».

 

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut