Société › Education

Tchad : Le taux de scolarisation au primaire reste faible (ministre de l’éducation)

On 10 May, students attend class at Quinze Ans school, in the city of Moundou. UNICEF, with the support of the GPE and EAC, has built 12 classrooms equipped with new desks at the school. Previously, the classrooms were constructed of clay and chopped straw, and bricks were used for benches. One of the desks bears the UNICEF logo. In May 2015 in Chad, basic education faces enormous challenges. Despite recent improvements, the rate of primary school enrolment remains low, quality education is lacking, and girls are especially disadvantaged. About one child in five does not go to primary school, and for those in school, only one in three finishes primary education. Existing schools are overcrowded and understaffed, with only 30 per cent of teachers properly qualified. To overcome these challenges, UNICEF is implementing a nationwide project, in partnership with the Government, that aims to strengthen basic education, benefitting almost a million children. With the support of the Global Partnership for Education (GPE) and Educate a Child (EAC), UNICEF is building almost 1,600 classrooms, using eco-friendly insulation materials that help keep indoor temperatures down – important in a country like Chad, where temperatures can reach 50ºC (122ºF). UNICEF is also constructing hundreds of boreholes and latrines. In addition to the training of teachers, UNICEF is also providing teaching and learning materials, with millions of reading books and teachers’ guides distributed across the country.

Le  ministre de l’éducation  et de la promotion civique, Aboubakar Sidick Tchoroma a fait cette déclaration le 23 juillet dernier dans le cadre du lancement du rapport du suivi mondial de l’éducation sur l’inclusion

« Malgré les efforts consentis par le gouvernement, le taux de scolarisation reste faible », regrette le ministre en charge de l’éducation. D’après lui, cette régression est dû à la baisse  du cours du pétrole et au terrorisme. « La baisse sensible et durable du cours du pétrole depuis et la grande insécurité liée au terrorisme dans les pays du Sahel. » Il ajoute que le système éducatif tchadien connait une certaine turbulence du fait des transitions et du contexte sectoriel. « Le secteur éducatif est dans une phase transitoire entre une stratégie intérimaire pour l’éducation et l’alphabétisation qui s’est achevé et un plan intérimaire de l’éducation du Tchad qui est en cours de mise en œuvre et la préparation du plan décennal de développement de l’éducation et de l’alphabétisation ».


Le ministre de l’éducation ajoute que, le Tchad présente les caractéristiques d’un pays n’ayant pas atteint l’objectif de l’enseignement primaire et universel. En dépit des progrès réalisés, le taux net de scolarisation au primaire reste faible et le taux d’achèvement persiste et surtout et le niveau d’acquisition des connaissances demeurent problématiques. Moins de la moitié des sortants du primaire maîtrise la lecture avec aisance



Bon plan
Publié le 20.07.2020

La guelta d’Archei : un symbole captivant au centre du désert tchadien

La guelta d’Archei est une beauté zoologique  située dans le plateau d l’Ennedi. Elle est considérée comme l’un des oasis les plus importants du Sahara.…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter de www.journaldutchad.com et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut