Politique › Partis politiques

Tchad : le PRET, le nouveau parti politique tchadien

Un point de presse a été organisé le 13 décembre, en vue du lancement Parti pour le rassemblement et l’équité au Tchad (PRET). Il a été animé par son président national, Me Bongoro Théophile.

 

C’est depuis le 09 novembre 2018 que le Parti pour le rassemblement et l’équité au Tchad (PRET) existe. Ceci est consigné dans le folio n°463 du 09 novembre 2018. Selon son président national, Me Bongoro Théophile, le PRET a pour ambition d’apporter un changement dans la démocratie au Tchad.

Pour lui, « toutes les institutions ou presque sont mises en berne pour faire place à un régime présidentiel intégral qui n’a pas tardé à montrer ses limites. Une telle République est une menace pour nos institutions fortes et viables nées du consensus de tous les fils du Tchad en 1993, lors de la conférence nationale souveraine ».

Au regard de cet état de choses, « il faut donc une riposte légale et démocratique des femmes et des hommes qui croient encore aux vertus et aux valeurs républicaines. C’est donc pour défendre ces valeurs que le parti PRET a été créé par l’Assemblée générale constitutive du village Etena le 14 avril 2018 ».


Le nouveau parti politique veut que lors des prochaines élections législatives, « le pouvoir MPS soit mis en minorité ou du moins le contraindre à la cohabitation dans un cadre d’accord du gouvernement bien défini et strictement encadré ». Ainsi donc, lors de la Présidentielle de 2021 le MPS ne représentera plus une force dans le paysage politique national.

Me Bongoro assure que son parti « tel un colibri va s’employer aux côtés des partis de la véritable opposition à redonner au Tchad son lustre perdu ».

 

 

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut