› Politique

Tchad : le président de la junte condamne l’assassinat du procureur d’Oum Hadjer

assassinat du procureur d’Oum Hadjer
Avec la plus grande fermeté, le président du Conseil militaire de transition, Mahamat Idriss Deby a condamné l’assassinat du procureur d’Oum Hadjer, dans la province du Batha

Sur son compte Twitter, le président du Conseil militaire de transition (CMT), Mahamat Idriss Deby a condamné : « avec la plus grande fermeté l’assassinat crapuleux », de Ahmat Mahamat Hamba, procureur du Tribunal de grande instance d’Oum Hadjer dans la province du Batha.

Mahamat Idriss Deby adresse également ses pensées à la famille éplorée et à tout le corps judiciaire tchadien. « Une justice apaisée est le socle sur lequel repose notre vivre ensemble », note le président du Conseil militaire de transition.

Au sujet des circonstances qui ont conduit à la mort du magistrat, une source fait savoir que le bourreau essayait de venger son frère injustement mort en prison. Le justiciable accuserait le procureur d’avoir laissé son frère mourir.

« Les faits remontent en plein mois de ramadan dernier, dans un débit de boisson, lorsqu’un homme serait mort par overdose. Pas convaincues par cette thèse, les autorités judiciaires locales se sont activées pour chercher le coupable.


Par hasard, un homme que les uns qualifient de ‘’malade mental’’ et d’autres d’ ‘’alcoolo’’, qui serait présent au moment des faits, fait circuler des informations au quartier comme quoi il connait l’auteur du meurtre. Ayant eu vent, les autorités judiciaires locales s’empressent pour l’arrêter. Mais il n’arrive pas à donner des informations fiables concernant l’auteur du meurtre. Il est donc jeté en prison.  Les conditions de détention ici à Oum-Hadjer sont infernales. Les prisonniers sont même enchainés. En deux mois, 4 personnes sont décédées dans cette prison , informe une source.

Le prisonnier tombe malade. Son frère qui suit particulièrement l’affaire demande aux autorités de le libérer puisqu’il n’y est, d’après lui, pour rien. En vain. Le prisonnier finit par décéder en geôle.

Le frère de la victime accuse le procureur d’avoir laissé son frère mourir. Dans la matinée de la journée du mercredi, le frère, désormais meurtrier, arrive au parquet et se met à gueuler. Etant dans son bureau, le procureur sort pour s’enquérir de la situation. Connaissant l’intention de ce monsieur que certains qualifient lui aussi d’instable, les personnes présentes sur place ont demandé au procureur de regagner son bureau. Dans la foulée, le meurtrier sort un couteau et poignarde le procureur Hamba qui décède sur place. », raconte Tchadinfo



L’Info en continu
  • Tchad
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 04.09.2020

Tchad : le Lac Iro, une manne d’or pour les populations riveraines

Le lac Iro est l’un des cours d’eaux les plus attrayants du Tchad. Situé dans la ville de Kyabé, la pêche façonne le mode de…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter de www.journaldutchad.com et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut