› Politique

Tchad : le premier ministre de transition mise sur le facteur compétence pour les nominations

La compétence doit être le premier critère de nomination dans les services publics. C’est une injonction du premier ministre de transition, Pahimi Padacké Albert. 

S’achemine-t-on vers la promotion de la compétence dans l’administration au Tchad ? Seul le temps nous en dira plus. Toutefois, il convient d’apprécier la note de Pahimi Padacké Albert du 08 septembre à ses ministres. Le 1er  ministre de transition a constaté que les projets de nominations ne respectent pas certains principes. Notamment la  : « considération des critères de compétence et d’expérience, laissant cours à des pratiques de type clientéliste. »

Le patron du gouvernement de transition interpelle les chefs de départements ministériels au : « respect scrupuleux des règles et principes de compétence, d’équité et de transparence dans les nominations, en vue de promouvoir l’excellence et l’efficacité dans la distribution d’une bonne administration »

Toute proposition de nomination soumise au contreseing du Premier Ministre de Transition et au seing du Chef de l’Etat doit dorénavant obéïr:

  • obéir aux critères de compétence, d’expérience et d’équité ;

  • Suivre les  procédures et être accompagnée de 3 CV par poste ;
  • tenir compte de la dimension genre et des équilibres remarquables dans le pays ;
  • Etre accompagnée d’une note de présentation des éléments objectifs motivant le changement proposé.

 



L’Info en continu
  • Tchad
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 04.09.2020

Tchad : le Lac Iro, une manne d’or pour les populations riveraines

Le lac Iro est l’un des cours d’eaux les plus attrayants du Tchad. Situé dans la ville de Kyabé, la pêche façonne le mode de…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter de www.journaldutchad.com et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut