Société › Medias

Tchad : « Le Perroquet » fait son entrée dans le paysage médiatique

Ce nouveau née de la presse écrite a été présenté au publique le 11 janvier dernier à la Maison des médias du Tchad à N’Djamena.

 

Un nouveau journal dénommé « Le Perroquet » vient de lancer officiellement ses activités aujourd’hui, 11 janvier 2019, à la Maison des médias du Tchad.  Il s’agit d’un tri-mensuel d’information générale et d’analyse de huit pages qui a pour slogan « Informer sans complaisance ».

Selon son directeur de publication, Éric Ngarlem Toldé, « Le Perroquet » est né dans un contexte assez complexe marqué par : un déficit démocratique, une crise économique aiguë, une précarité des ressources humaines etc. A cela, « s’ajoute la sempiternelle difficulté d’accès à l’information et la mise en péril de la communauté des médias », affirme le directeur de publication du journal.


De ce fait, l’arrivée du canard Le Perroquet sur la scène médiatique a pour but de renforcer la dynamique existante et qui continue de résister tant bien que mal. « Le Perroquet s’érigera en une tribune de dénonciation de tous ceux qui, s’étant trompés de métier, infiltrent le milieu des médias pour accomplir de sales besognes. La mal gouvernance, la violation des règles démocratiques, les dérives sociétales et tout ce qui ne concourt pas à l’épanouissement de l’homme et à l’instauration d’une véritable justice sociale au Tchad seront énergiquement dénoncés dans nos colonnes », informe le directeur de publication, Eric Ngarlem Toldé.

 

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut