Société › Actualité

Tchad : le M12R lance un ultimatum au gouvernement

Natoi-Allah, porte-parole du Mouvement des 12 revendications.

Dans une déclaration faite mercredi 04 septembre, par son porte-parole, Natoi-Allah, le mouvement donne douze jours au gouvernement pour l’application de ses revendications.

Le « Mouvement des 12 revendications » (M12R) a lancé une pétition qui a déjà récoltée 12000 signatures. Ce groupe exige du gouvernement l’application de ses revendications. Comme l’indique le nom du mouvement, ce sont au total 12 réclamations.

Il s’agit entre autres de la récupération des deniers détournés par les cadres et certains commerçants du MPS ; l’éradication immédiate de la cherté de vie au Tchad ; le rétablissement de bourses des étudiants tchadiens ; la construction des centres de santé et l’intégration sans discrimination des jeunes diplômés à la fonction publique.

Le mouvement demande également la restitution des sociétés tchadiennes acquises au Franc symbolique ; le paiement de tous les coupons des retraités tchadiens ; le dédommagement des victimes du régime d’Hissein Habré et la démission des députés illégitimes et illégaux de l’assemblée nationale.


Le M12R donne 12 jours au gouvernement pour respecter ses doléances. « Nous sommes 12.000 tchadiens signataires de ladite pétition. Nous sommes fidèles aux présentes revendications et attendons une réponse favorable du gouvernement dans un délai de 12 jours. Passé ce délai, nous userons de nos droits légaux par des actions citoyennes (marche pacifique et sit-in) sur le plan national en tant que mouvement des 12 revendications », a déclaré le Natoi-Allah.

Natoi-Allah a demandé à toutes les représentations diplomatiques du Tchad de « ne pas financer le processus » et de ne  » plus croire à la présente CENI ni au CNDP ».


loading...


À LA UNE
Retour en haut