› Société

Tchad: le gouverneur de la province du Wadi-Fira appelle au respect des droits et des conditions de vie des prisonniers

Un détenu lisant sa Bible à travers les barreaux. (c) Droits réservés.

Issakha Ahmat Ardja, a appelé au respect des droits et des conditions de vie des personnes détenues, lors d’une visite à la maison d’arrêt de Biltine, en fin de semaine dernière.

Le déplacement avait pour objet de s’enquérir de la situation des détenus. La maison d’arrêt compte 29 détenus dont trois femmes.

Le procureur de la République près le Tribunal de grande instance de Biltine, Adam Hissein, a précisé que la visite du gouverneur coïncide avec la libération de six détenus qui ont purgé leur peine, après avoir été jugés et condamnés.

« Les détenus sont privés de leur liberté d’action mais doivent être respectés et traités conformément aux normes qui régissent leurs droits », a relevé le gouverneur de la province du Wadi-FIra, Issakha Ahmat Ardja. Il a demandé au personnel pénitentiaire de veiller à la garantie des conditions décentes de détention.


Un décret du 14 mars 2019 du président de la République a accordé des remises collectives de peines aux condamnés de droits communs. Vendredi dernier, une première vague de 136 détenus a été libéré de la prison d’Amsinene.

 



L’Info en continu
  • Tchad
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 04.09.2020

Tchad : le Lac Iro, une manne d’or pour les populations riveraines

Le lac Iro est l’un des cours d’eaux les plus attrayants du Tchad. Situé dans la ville de Kyabé, la pêche façonne le mode de…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter de www.journaldutchad.com et recevez gratuitement toute l’actualité

Retour en haut