Santé › Actualité

Tchad : le gouvernement veut régulariser la vente du tabac

Les ministres du commerce et de la santé ont signé un arrêté conjoint portant ouverture de points de vente du tabac.

 

La lutte contre le tabagisme connait des avancées considérables au Tchad. Le gouvernement, très investie dans la cause vient de signer un arrêté ministériel qui vise a régularisé la vente des produits issus du tabac. C’est ainsi que qu’il y a pas longtemps le ministre de la santé et celui du commerce ont décidé de la création de pointes de ventre de ces produits.

Pour le coordonnateur des programmes antitabac de l’Association pour la défense des droits des consommateurs (ADC), Yaya Sidjim « Cet arrêté est pris en application de l’article 12 de la loi antitabac qui détermine les conditions d’ouverture et d’exploitation des points de vente des produits du tabac au Tchad ».

L’une des spécificités de cet arrêté conjoint c’est le fait que l’ouverture des points de vente est interdite dans tous les lieux de travail ou à l’intérieur de tous les lieux publics ou recevant du public. En somme, « Ces points de vente ou débit doivent être exploités au moins à 300 mètres de ces institutions »,


Autre chose que fera surement le bonheur des anti-tabac, c’est que « les produits du tabac ne doivent être commercialisés que dans les points de vente autorisés ». D’ailleurs, Yaya Sidjim demande aux Chefs e communes du pays à œuvrer pour le respect de cette nouvelle disposition, qui est pourrait aider à réduire le nombre de personnes qui décèdent chaque année à cause du tabac.

Notons cependant, que toutes ces avancées sur la lutte contre le tabac ont été rendues publiques lors du point de presse donné à cet effet par l’ADC le 29 septembre dernier à son siège à N’Djamena.

 

 

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut