Société › Actualité

Tchad : le gouvernement veut mieux anticiper les besoins post-catastrophes

(c) Droits réservés.

Les travaux ont été ouverts par le directeur général du ministère de l’Administration du territoire, Mahamat Mbodou Abdoulaye. Ils visent à initier de nouvelles approches permettant de faire face à d’éventuelles catastrophes naturelles, notamment liées aux changements climatiques.

Le ministère de l’Administration du territoire, de la Sécurité publique et de la Gouvernance locale, et la CEEAC organisent depuis ce lundi 1er jusqu’au 5 avril au Radisson Blu de N’Djamena, un atelier de formation sur l’évaluation des besoins post-catastrophes et le cadre de relèvement aux catastrophes. L’atelier s’inscrit dans le cadre du plan de développement des post-catastrophes initié par les Nations Unies.

Le représentant du secrétaire général de la CEEAC, Semingar Ngaryamngaye a estimé que la sous-région n’est pas à l’abri des catastrophes naturelles. « La CEEAC est profondément préoccupée par le nombre et l’ampleur des catastrophes survenues ces dernières années ainsi que par leurs conséquences dévastatrices. Elles ont occasionnées des pertes en vies humaines considérables ainsi que le déplacement des populations et causées un préjudice économique, social et écologique », a-t-il relevé.


D’après Mahamat Mbodou Abdoulaye, directeur général du ministère de l’Administration du territoire, « le Gouvernement a l’ambition que le Tchad soit, à travers cette équipe multi-sectorielle, mieux outillé à l’effet de valider la stratégie nationale pour la réduction des catastrophes en cours. C’est un outil fort de plaidoyer auprès de nos partenaires et qui demande la contribution multiforme et accrue de la part de tous les partenaires techniques et financiers pour relever les défis en matière de prévention et de gestion des catastrophes au Tchad ».

La coordination des Nations Unies pour la gestion des risques et catastrophes et l’Union européenne ont salué les efforts des pouvoirs publics en matière de gestion de crise. Ils ont réaffirmé leur disponibilité à accompagner le Tchad face à ses défis humanitaires.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

Zapping Actu International
À LA UNE
Retour en haut