› Société

Tchad : le directeur général de l’ONASA fait le bilan de la vente subventionnée des céréales

bilan de la vente subventionnée des céréales

Ces opérations de ventes subventionnées ont été déclenchées sur instruction du président du Conseil Militaire de Transition , Mahamat Idriss Deby Itno.

Le Directeur Général de l’Office National de Sécurité Alimentaire (ONASA), Brahim Alkhalil Hileou a animé un point de presse ce mercredi 13 octobre 2021 à la Direction Générale . Cette rencontre avait trait à la clôture de la vente subventionnée des céréales organisée par l’ONASA qui s’est déroulée du 07 septembre au 12 octobre 2021, sur toute l’étendue du territoire national.

Brahim Alkhalil Hileou a d’abord rappelé que le Tchad étant membre du CILCS (Comité Inter-Etat de lutte Contre la Sécheresse au Sahel), est tributaire de aléas climatiques, connaît d’énormes difficultés sur le plan alimentaire. Il est une évidence que la production vivrière parvient rarement à couvrir les besoins nationaux. Et d’ajouter que, cette situation est due d’une part à la l’irrégularité des pluies et d’autres part, aux faibles moyens de production. Pour garantir l’équilibre entre l’offre et la demande en céréale, le gouvernement avait créé l’ONC et le FIR. Pour lui, l’objectif recherché était d’intervenir dans la conservation des stocks de sécurité alimentaire, mais aussi, d’apporter un appui aux organisations paysannes par le biais de financement de moyens de production.

Malgré les multiples restructurations, ces deux entités n’ont pas atteint les objectifs qui leur ont été assignés à cause de l’insuffisance de moyens à mettre à leur disposition, a-t-il déploré. Le Directeur Général de l’ONASA révèle par ailleurs que ces opérations de ventes subventionnées ont été déclenchées sur instruction du président du CMT, Mahamat Idriss Deby Itno dont l’appui sans faille à l’ONASA a permis l’organisation de ventes subventionnées de diverses variétés de céréales, afin de soulager les personnes vulnérables et les familles aux revenus modeste. Aussi, il a été décidé de vendre au plus deux sacs par personne. Par ailleurs, les opérations de ventes ont atteint l’objectif assigné car les commissions mises sur pied ont agi conformément aux instructions des hautes autorités. Les opérations de ventes se sont globalement bien déroulées sur l’ensemble de 23 provinces. Cela étant, l’ONASA déplore au niveau de la capitale, l’incivisme de certaines personnes vulnérables qui ont tenté de servir d’intermédiaire à des commerçants.


Brahim Alkhalil Hileou, appelle les uns et les autres à la raison et à un changement de comportement aux prochaines ventes tout en adressant ses remerciements à l’endroit des autorités de tutelle et aux hautes autorités, pour leur appui constant, ainsi qu’aux membres des commissions provinciales, pour les efforts consentis en cette période de soudure.

Selon la directrice des opérations de l’ONASA, Mme Adoumbaye Allassiam, la vente a été organisée sur toute l’étendue du territoire national et a concerné 4 types des céréales à savoir : le sorgho, le pénicillaire, le maïs et le riz. Au total 114 124 sacs des céréales ont été mis en vente dont 44 030 sacs de sorgho de 100 kg ; 23 960 sacs de pénicillaire de 100kg ; 10 878 sacs de maïs de 100kg et 35 256 sacs de riz de 50kg. Elle informe que cette opération a permis d’assister 57 062 ménages.

Source : ONASA



L’Info en continu
  • Tchad
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 04.09.2020

Tchad : le Lac Iro, une manne d’or pour les populations riveraines

Le lac Iro est l’un des cours d’eaux les plus attrayants du Tchad. Situé dans la ville de Kyabé, la pêche façonne le mode de…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter de www.journaldutchad.com et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut