Politique › Sécurité

Tchad: le Comité d’auto-défense de Miski dément la présence du CCMSR dans la localité

Il y’a quelques jours, le SG du Conseil de Commandement Militaire pour le Salut de la République publiait un communiqué dans lequel il annonçait la présence de ses éléments dans le Miski.

 

Le comité d’auto-défense de Miski à travers son coordonnateur et porte-parole Molly Sougui, a rendu public ce vendredi 16 novembre un communiqué. Dans cette note, le groupe fait savoir à l’opinion public tchadienne qu’il « n’y a aucun rebelle à Miski au moment où nous rédigeons ces lignes depuis le front de bataille. La lutte du comité d’auto défense est celle d’un peuple opprimé qui défend ses droits face à un régime dictatorial qui essaye de la soumettre par la force, de spolier la terre de ses ancêtres en pillant son sous-sol au profit de la mafia au pouvoir ».

C’est donc ainsi que « nous apportons un démenti formel et sans équivoque, aux propos irresponsables et sans fondements du Secrétaire Général du Conseil de Commandement Militaire pour le Salut de la République(CCMSR) M. Kingabé Ogouzemi de Tapol, qui, dans un communiqué a fait état de la présence de ses hommes aux cotés des habitants à Miski. Le CCMSR n’a jamais participé ni de près ni de loin au conflit à Miski et n’a aucune base au Tibesti ».


Pour que les choses soient claires une bonne fois pour toute dans l’esprit de tout un chacun, le comité d’auto-défense précise qu’il n’existe aucun rapprochement entre le CCMSR et lui.  « Ces gesticulations politiciennes et médiatiques font le jeu régime et le CCMSR, par ignorance ou à dessein, montre le visage d’une organisation au service de la dictature Tchadienne. Nous demandons à la direction politique et militaire du CCMSR de cesser ce jeu malsain à défaut d’avoir le courage d’entrer dans la vraie lutte ».

Dans ce communiqué, Molly Sougui indique que « pendant qu’il lutte arme à la main avec les forces de la tyrannie, (le comité) a appris avec effroi l’assassinat lâche et barbare de vingt de nos compatriotes sur le versant Libyen de Kouri Bouguidi. Nous profitons de l’occasion pour présenter nos condoléances les plus attristées aux familles de ces Tchadiens assassinés ».

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut