Société › Actualité

Tchad : l’Association Femmes Anti-Clivage dit non à la discrimination raciale

Logo de l'AFAC (association des Femmes Anti-Clivage). (c) Droits réservés.

Le monde célèbre ce 21 mars la journée internationale pour l’élimination de la discrimination raciale. Au Tchad, la journée est commémorée par l’Association Femmes anti clivage (AFAC).

À l’instar des pays du monde, l’Association Femmes Anti Clivage célèbre ce 21 mars 2019, la journée internationale pour l’élimination de la discrimination raciale.

À l’occasion de cette journée, l’AFAC dénonce “avec la dernière énergie” le cas de la bastonnade d’une femme par les militaires au Lac et aussi toutes les autres formes de discriminations que subissent les femmes dans leurs vies quotidiennes.

Une journée, une célébration et des enseignements

À travers cette journée, l’AFAC se fixe le devoir d’honorer non seulement la mémoire des victimes, mais aussi manifester sa ferme volonté à limiter toutes les formes de souffrances discriminatoires dont subissent les victimes.


L’AFAC entend contribuer à mettre fin aux mauvais traitements infligés aux femmes en particulier par une certaine catégorie de personnes. Ces injustices sont parmi les causes de la pauvreté, du sous-développement, de l’exclusion sociale, des disparités économiques, de l’instabilité et de l’insécurité dont beaucoup de femmes souffrent, selon l’association.

L’AFAC est une association qui prône la paix, la cohabitation pacifique à tous les Tchadiens ainsi que la tolérance, le dialogue et le respect dans la diversité culturelle et idéologique de tout un chacun, qui sont des gages indispensables pour le développement social du Tchad.

Enfin, l’AFAC souhaite que cette journée internationale pour l’élimination de la discrimination soit une occasion pour chacun de réfléchir sur le principe fondamental énoncé dans la charte des Nations-Unies et la Déclaration universelle des droits de l’homme, celui de l’égalité de tous les êtres humains, afin de le mettre en pratique.

En proclamant la journée internationale en 1966, l’Assemblée générale des Nations-Unies a engagé la communauté internationale à redoubler d’efforts pour éliminer toutes les formes de discrimination raciale.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

Zapping Actu International
À LA UNE
Retour en haut