Société › Faits divers

Tchad : la police met la main sur un couple de fabricants de faux billets à N’Djamena

La police nationale a procédé à la présentation de seize présumés malfrats à la presse ce lundi 18 février, au Commissariat central de N’Djamena. En majorité des jeunes âgés de la vingtaine, ils opèrent dans la ville de N’Djamena causant des dégâts matériels et humains.

Les présumés malfrats sont au nombre de 16 personnes. En effet, parmi celles-ci, un couple de fabricants des faux billets de toutes les devises (CFA, Dollars, Euro), trois présumés assassins, un groupe de voleurs de poulets et de bonbonne de gaz butane et, six autres  sont des présumés braqueurs agressant à l’arme blanche.

Les présumés malfrats ont abattu froidement deux de leurs concitoyens en date du 7 février 2019 dont l’un à la gare routière (Taacha) Moussouro de N’Djamena et l’autre au niveau de l’avenue El-Nimery.


Selon le porte-parole de la Police nationale, le commissaire Paul Manga : « C’est le lieu de mettre en garde quiconque tentera d’attenter à la vie des citoyens tchadiens trouvera la police nationale sur son chemin. ». D’autre part, la police nationale appelle tous les citoyens à la vigilance totale et la franche collaboration de tout le monde.

 

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut